Idées/Réflexion

Art gallery : en ligne pour servir différemment ?

art

art Nous sommes témoins, aujourd’hui, de l’avancement des Technologies de l’Information et de la Communication et de leurs retombées positives sur tous les domaines confondus. Le virtuel a le potentiel de se présenter comme une alternative efficace aux contraintes physiques qu’un projet peut rencontrer. Au-delà, nous vivions dans une communauté extrêmement connectée qui est sensible à ce qu’elle rencontre en ligne, ce qui facilite la création d’une certaine proximité.

Comment cela peut profiter au domaine artistique et est-ce concrétisé, particulièrement en Algérie ?

Nous notons principalement la présence des galeries d’art sur Facebook. Le réseau social leur sert de canal de communication sur les différentes expositions organisées leur permettant ainsi d’en faire la promotion auprès d’un public relativement ciblé. L’information est ainsi partagée et relayée ce qui motive le déplacement à la galerie. Les galeries d’art peuvent également avoir leur site web qui se limite également à une vitrine en ligne sur les différentes expositions et s’affiche à un but informatif uniquement.

Pourtant, au cours des derniers mois, le commerce électronique a enfin été lancé en Algérie, ouvrant ainsi, de tout nouveaux horizons. Nous nous demandons aujourd’hui si le marché de l’art pourra bénéficier de cette avancée, ou encore, si la sphère artistique pourra utiliser le virtuel au-delà de la simple promotion.

En effet, le concept de la galerie en ligne existe déjà dans le monde. S’il est essentiel que les expositions se tiennent en galerie pour pouvoir continuer à apprécier toute la valeur de l’oeuvre, la galerie en ligne pourra contribuer à ce que l’internaute fasse un premier pas vers le travail artistique, car il est plus simple de cliquer sur un lien que de se déplacer physiquement.

Nous prenons l’exemple de KAZoART, galerie en ligne axée sur la vente des oeuvres artistiques, qui promet l’accessibilité et la facilité d’acquisition de ces dernières.

Réparties en différentes catégories, elle propose des peintures, des dessins, des photographies et même des sculptures qui sont livrées d’abord, à l’essai, vous laissant ainsi le temps d’être certains de vouloir garder votre acquisition.

Il existe également la galerie Artistics qui en plus du service de vente en ligne, propose une équipe d’experts qui peut guider l’achat artistique.

Ces galeries sont une nouvelle manière d’approcher l’art en faisant, peut-être le chemin inverse dont la première étape est l’acquisition qui sera suivie par l’émotion et la découverte réelle de l’oeuvre.

En Algérie, dans cette lancée, nous pouvons citer l’initiative ETNIZ qui propose la vente en ligne d’objets artisanaux. Ce concept sera-t-il bientôt étendu aux oeuvres artistiques ?

 

 

Leave a Comment