Muséologie/Patrimoine

De l’inventaire du patrimoine immatériel …

patrimoine

Connaissons-nous notre patrimoine culturel? Grande question à laquelle, il n’est pas évident de répondre. Il nous  est plus évident d’identifier le patrimoine culturel matériel  lorsque l’on pense à des monuments ou des objets, qu’en est-il de toutes ces traditions, expressions vivantes qui forment le patrimoine immatériel ?

Un inventaire de ce dernier est une partie intégrante de sa sauvegarde, on peut difficilement agir pour sa sauvegarde sans pour autant connaître les éléments concrets qui en font partie.

Inventorier le patrimoine immatériel consiste à identifier d’abord ce patrimoine en décrivant un ou plusieurs de ses éléments spécifiques dans son contexte et les distinguer des autres.

L’inventaire reste l’outil à notre disposition nous permettant  pour nous sensibiliser à l’importance que ce dernier revêt pour notre propre identité mais également pour les identités collectives. Les inventaires peuvent également fournir une base pour la formulation de plans concrets de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel concerné.

patrimoine

L ‘UNESCO préconise un plan pour cet inventaire comme suit :

  1. Identification de l’élément : il s’agit de nommer l’élément, le localiser et identifier la communauté concernée.
  2. Caractéristiques de l’élément : définir les éléments matériels et immatériels associés, les langes et les origines perçues.
  3. Personnes et institutions associées à l’élément : identifier les praticiens ou interprètes, le mode de transmission etc…
  4. État de l’élément : viabilité : identifier si ce patrimoine est menacé, dans sa pratique, dans sa transmission, mesures de sauvegarde existantes.
  5. Collecte de données et inventaire
  6. Références bibliographiques, discographiques, audio-visuelles, et archivistiques

 

Il est judicieux de noter qu’un inventaire du  patrimoine culturel immatériel ne peut être exhaustif. En effet,  c’est une communauté qui va considérer que des éléments font partie du patrimoine, ce qui rend la sélection subjective et pouvant évoluer vers un ajout ou une élimination de l’ensemble.

De plus, il nous semble quasi impossible de répertorier tout le patrimoine culturel immatériel tant il peut y avoir de fêtes, traditions et coutumes.

 

Source 

Leave a Comment