Idées/Réflexion

De la question du tourisme culturel en Algérie …

Tourisme culturel

Je me rappelle encore il y a de cela quelques années de mon cours passionnant d’économie du tourisme et du patrimoine , j’avais retenu deux données majeures de mes travaux sur le tourisme culturel à savoir :

  • 35% des touristes étrangers effectuent des séjours à vocation principalement culturelle.
  • En 2030 , le tourisme sera un axe économique à forte croissance avec une perte de part de marché de l’Europe au profit de l’Asie, l’Afrique et le moyen orient.

Et c’est là que l’on essaie de positionner l’Algérie dans cette dynamique économique, l’Algérie a des atouts patrimoniaux et culturels certains pouvant la mettre en avant comme destination de tourisme culturel de référence d’Afrique, sommes nous-toutefois prêts pour ce beau challenge ?

Avant d’y répondre, je souhaite mettre en lumière ce qui, à mon sens ,est une liste de pré requis à mettre en place avant de se prétendre destination de tourisme culturel. Cette liste  est constituée sur la base d’un benchmark de ce que certains pays ou mêmes certaines villes ont mis en place à savoir :

  • Assurer un plus grand partenariat en tourisme et culture, mettre en place une vision commune et un plan d’action  sur des objectifs stratégiques définis ensemble.
  • Une bonne infrastructure culturelle et patrimoniale ne suffit plus , il faut faire face à la concurrence internationale par une bonne stratégie marketing et adapter l’offre culturelle aux besoins du public.
  • Établir un lien entre le touriste culturel et les institutions culturelles à travers une plus grande digitalisation
  • Excellente organisation des offres touristiques et facilité d’accès via le net,
  • Le développement de formations professionnelles dédiées au tourisme culturel  ainsi que des ateliers expérimentaux qui couvrent les multiples aspects du secteur.
  • Développer l’axe du tourisme créatif, des circuits touristiques innovants ,  un segment qui parle aux jeunes avides de nouvelles expériences et nouvelles approches de la culture.
  • Un tourisme culturel basé sur les festivals et événements, un modèle retenu par certains pays tel que l’Allemagne.
  • Excellent rapport qualité prix quant aux services annexes à l’offre culturelle : hébergement, restauration, etc.   

Je reviens donc à ma question : La destination Algérie est elle prête ? ma réponse est non. Il y a encore quelques cases à cocher avant de se prétendre destination culturelle par excellence, et l’organisation de la 1 ère conférence sur le « développement et la promotion du tourisme culturel »  ce lundi 02 avril  à Alger est un signe positif de prise de conscience de l’intérêt économique de ce segment.

A mon sens , le premier touriste culturel à approcher est le touriste national et ce, en développant des offres adaptées ,des formules qui nous permettent déjà de connaître notre pays et ses richesses. Se placer comme destination internationale est un projet à moyen terme à développer.

Leave a Comment