Muséologie/Patrimoine

Du rôle du musée !!!

Hier, 15 septembre 2016, un remaniement à la tête de nos principaux musées a été annoncé officiellement sur le site du ministère de la culture.

Nous nous sommes intéressés aux recommandations données à ces nouveaux responsables dans leurs fonctions à savoir, la protection et la valorisation du patrimoine.

Cette recommandation, pour reprendre le communiqué de presse du ministère de la culture, s’articule autour des éléments suivants :

  • Le musée au service du public et mise en avant de la mission du musée.
  • Intensifier les activités muséales en donnant plus d’importance aux moyens de communication et aux médias.
  • Collaborer davantage avec le ministère de l’éducation nationale et celui du tourisme pour attirer un plus large public au musée.
  • Intégrer les nouvelles technologies de communication dans le quotidien du musée.

Recommandation assez ambitieuse, si l’on considère l’actuel taux de fréquentation des musées et en même temps logique, puisque cela fait bien partie de la mission première d’un musée du 21 ème siècle.

Pour reprendre les propos du professeur en sciences de l’art, Bruno-Nassim Aboudrar : « Le musée doit exposer le patrimoine qu’il conserve, éduquer et procurer du plaisir. ».

En somme, les recommandations s’articulent davantage sur la valorisation du patrimoine au sein du public.

Le musée doit s’insérer également dans l’environnement social et culturel dans lequel il évolue, et cela à travers sa stratégie de communication qui vise à accueillir et faciliter la visite. Une rupture certaine existe à ce niveau dans nos institutions, qui ne se donnent pas les moyens ni de s’ouvrir au public, ni d’interpréter le patrimoine qu’elle conserve et de tenter de le valoriser. Aujourd’hui le rôle d’interprétation et d’animation est le vecteur qui permettra de retisser un lien entre ces institutions et le public.

C’est ce travail d’intermédiation ou de médiation, sans forcément utiliser les nouvelles technologies dans un premier temps et au profit d’un public visé, que ce soit le public scolaire ou un public plus large qui bénéficiera de ces institutions. Tout ceci évidemment, sans déborder de la mission scientifique et culturelle du musée . L’objectif étant de se recentrer sur ce que le musée conserve, non pas de voir nos musées devenir des espaces mis à la disposition de divers loisirs.

Est-ce que ce changement et ces recommandations vont insuffler une dynamique nouvelle dans nos institutions poussiéreuses, on ne peut que l’espérer. Nous espérons aussi que les initiatives privées, qui s’organiseront dorénavant dans ces institutions, soient en ligne avec la mission scientifique et culturelle de l’établissement.

 

Leave a Comment