ITAR

Itar : Hakim Rezaoui

On vous parle cette semaine de Hakim Rezaoui , nous avons eu du plaisir à découvrir son travail au mois de février aux ateliers sauvages, il répond cette fois-ci à nos questions:

Qui êtes-vous ? Comment décrivez-vous votre art ? 

Rezaoui Hakim 25 ans étudiant en Master à l’école supérieur algérienne des affaires, spécialité Marketing international. Je suis artiste photographe plasticien  autodidacte.

j’utilise  la photographie comme support ou bien médium pour interagir avec l’environnement qui m’entoure d’une manière spontané.

Effectivement, la majorité de mes créations sans des idées flash qui surgissent de l’atmosphère qui m’affecte à cet instant, mais il y a aussi une part de conceptuel.

Dans quelle atmosphère créative êtes-vous le plus à l’aise ?

Le milieu naturel (maritime et terrestre)  y est pour beaucoup, le silence et l’absence de perturbation me permet de me perdre dans des détails naturels, couleurs formes ect… et ces détails là on les retrouve sur mes œuvres avec une forte présence.

Que pensez-vous du paysage artistique et culturel algérien ?

Pour le paysage artistique algérien, je pense qu’il y a deux points à souligner, l’évolution assez rapide surtout sur ces deux, trois dernières années qui est une excellente chose.
Mais malheureusement, il y à une certaine répétition des thématiques artistiques qui  donne l’impression d’un rapprochement entre l’art et un produit de grande consommation.

Si vous pouviez en changer une chose, ça serait laquelle ?

Encourager l’innovation et la création avec un regard vers l’avant et non pas vers l’arrière.

 

Leave a Comment