Arts visuels

L’ orientalisme : Trois choses à savoi’ART

 

Mouvement artistique et littéraire, l’orientalisme est dit être une « invention de l’occident ». Bien que les rencontres de ces deux mondes furent nombreuses, on ne parle réellement d’orientalisme qu’à partir du XIXème siècle. Cette époque est marquée d’un intérêt particulier des peintres occidentaux quant aux cultures d’Afrique du nord, Turques et Arabes. C’est alors un véritable genre pictural qui nait traitant d’un certain exotisme, un érotisme voyeur et même d’une vision complaisante d’une supposée barbarie.

1/ Les thèmes de l’orientalisme

Alors que la représentation de la nudité est choquante, l’Orientalisme, à la recherche d’exotisme, « se veut être l’expression d’un ailleurs inconnu « . Le Harem, objet de fantasmes et d’interrogations ,est donc la source d’inspiration par excellence. Ce rêve d’un ailleurs est l’occasion, pour de nombreux peintres orientalistes, d’entamer de longs voyages qui les confrontent à la condition humaine des bédouins, thème tout aussi important.

orientalisme

 

2/ L’orientalisme dans l’abstraction

orientalisme

Les teintes lumineuses venues d’orient ainsi que l’observation des géométries Berbères donnent lieu à de nombreuses recherches artistiques concernant l’abstraction. On parle particulièrement des artistes Klee et Kandinsky.

 

3/ Eugène Delacroix

Un des grands peintres romantiques du XIXème siècle et également un peintre important dans le mouvement orientaliste. Il est l’un des premiers  à avoir eu la volonté de connaître l’Orient en entreprenant un voyage au Maroc qui fut artistiquement productif. Il en résulte des travaux de scènes à vision historique, pittoresque ou à sujet religieux. Delacroix nous présente d’autres scènes cherchant à « situer hors du temps l’image d’un instant privilégié » comme Les Femmes d’Alger dans leur appartement (1834).

 

orientalisme

 

Pour conclure, nous vous invitons à découvrir ce document contenant de nombreuses oeuvres orientalistes. 

 

source 1 

source 2

 

Leave a Comment