Muséologie/Patrimoine

Les monuments classés : Wilaya d’Adrar

adrar

Du 18 avril au 18 mai de chaque année, l’Algérie célèbre le mois du patrimoine. Riche d’un programme culturel s’étendant sur tout le territoire national, nous pourrons découvrir de nombreuses expositions, conférences, débats et projections autour du patrimoine, de sa valorisation et de sa préservation.

Sur Thakafat, nous nous intéresserons aux monuments classés d’une sélection de Wilayas, que nous vous ferons découvrir en vous motivant, peut-être, à vous y rendre pour en apprécier toute la splendeur.

Nous commençons cette série avec la Wilaya d’Adrar, à travers deux principaux sites qui sont le Ksar de Tamentit et la Casbah de Melouka.

Ksar de Tamentit

La commune de Tamentit se situe à 10 km au sud d’Adrar, dotée d’une forteresse située à un emplacement spectaculaire au milieu des dunes et du silence.

C’est l’un des Ksars les plus anciens de la région où il existe d’importantes bibliothèques recueillant de nombreux manuscrits traitant de l’islam, des sciences, de médecine et d’histoire.

Autrefois, Tamentit était un lieu de rencontre de caravanes venant de Tunis ou de Béjaia pour aller vers l’Afrique noire. Elle fut également un lieu de savoir et ksar de l’orfèvrerie,de l’artisanat et de la poterie. Le centre d’artisanat, quant à lui,  recèle des éléments de vestige et des pièces artisanales atypiques qui témoignent du génie des habitants de cette partie de l’Algérie profonde.

Bien que ses Ksour tombent en ruine, Tamentit dispose d’un riche patrimoine. Ses composantes ethniques ont incontestablement contribué à la formation d’une grande diversité culturelle qui s’exprime à travers le chant, la danse ou l’architecture.

adrar

 

Casbah de Melouka

La Casbah de Melouka est un monument de culte Islamique faisant également partie du patrimoine de la Wilaya d’Adrar à découvrir. Elle contient notamment une Khizana possédant actuellement plus de 200 manuscrits dont des documents anciens abordant différents thèmes et des manuscrits du sain coran.

adrar

H Abdne

 

Source 1 

Source 2

Leave a Comment