Casbah behind the legacy ITAR

Portrait : Merine Hadj Abderrahmane alias « La Main du peuple »

Merine Hadj Abderrahmane se passionne pour le dessin depuis l’âge de 6 ans. Il enchaine les concours artistiques depuis l’âge de douze ans, et se classe cinq fois premier au niveau national et plusieurs fois au niveau régional ainsi que deuxième au niveau africain en 2009 en Tunisie. Il expose son travail pour la première fois en 2006 durant l’événement des jeunes talentueux à Oran.


Au début de l’année 2015, il commence à développer son propre style pour enfin arriver à achever « la main du peuple » une main qui expose la réalité de la société moderne. Il s’agit d’une main déformée de couleur orange fluorescente ; l’orange exprimant l’optimisme et la bonne humeur, fluorescente pour attirer l’attention sur la main déformée; une main aussi droite qu’un pied gauche.

 

Cet artiste aux talents multiples continuera son travail de mapping à la casbah dont la première intervention a eu lieu il y a moins d’une année lors de la journée dédiée à la casbah. Ce dernier interviendra un peu partout dans la Casbah afin d’attiser la curiosité des habitants et des passants.

Leave a Comment