Histoire de l'Art

Le travail dans l’art : quel rôle a le choix du thème du travail ?

travail

Aujourd’hui, Thakafat fête à sa manière, la journée du travail en s’intéressant à la question de la représentation du travail dans l’art contemporain.

Aborder le thème du travail dans une oeuvre artistique, c’est vouloir témoigner du rapport de la société au travail durant une époque et un contexte socio-économique donné. C’est également mettre en scène la figure du peuple, légitime représentant du pays.

L’article de  Pierre Maréchal évoque le choix du thème du travail pour la promotion de certains métiers principalement par le mouvement anarchiste. Un art qui ne trouve pas d’acheteurs et qui s’inscrit donc dans une démarche de dénonciation dans la caricature, le cinéma et le théâtre.

Ayant tendance à avoir un fort caractère politique, cet art a fait du travail ouvrier, une véritable icône du socialisme.

A travers le monde, de nombreux artistes remettent en question la définition même du travail en réalisant des performances qui mettent à l’épreuve la réflexion de la société comme l’exemple de l’artiste Pilvi Takala déguisée en Blanche Neige qui s’introduit dans Disneyland.

En Algérie …

En Algérie, nous retrouvons particulièrement le traitement du thème du travail dans la photographie artistique. Cette dernière qui se donne pour mission de transmettre  les scènes de vie quotidiennes, croise souvent des journées de dur labeur en reflétant parfois leur précarité en mettant ainsi en valeur les écarts que peut contenir notre société.

Nous y rencontrons également le partage de moments de lassitude et d’autres qui témoignent de l’oisiveté que peut éprouver la société au quotidien. Ces moments de Non-travail portent un sens tout aussi important. Une fois capturés, ils se transforment en preuves vivantes de cette Algérie où la moyenne d’heures de travail est l’une des plus basses du monde.

 

travail

Houari Bouchenak

Leave a Comment